La panthère à la Une

L’équipe de football gabonaise surnommée les panthères du Gabon

Les joueurs de l’équipe de football du Gabon sont surnommés les panthères. Découvrez sous un angle différent cette équipe et les récents échecs de ces panthères du football.
Samba, la panthère du Gabon, symbole de l'équipe de football gabonaise.

La désillusion des Panthères du Gabon

Malheureusement, les panthères du Gabon ne pouvaient pas reproduire leur exploits de la coupe du monde 2014 avec un parcours hors du commun dans l’Histoire de leur pays. Attendus par toute l’Afrique pour la CAN (coupe d’Afrique des Nations), les panthères du Gabon surnommées les brésiliens d’Afrique n’ont pas eu la chance de se qualifier pour la Can 2019 en finissant troisième de leur groupe. Leur groupe comportait le Mali et le Burundi, eux qualifiés, pour la compétition et le Soudan du Sud éliminé. Malgré leur talent et mené par leur capitaine la panthère de Londres, Pierre-Emerick Aubameyang, les résultats de leur équipe nationale reste insuffisants pour décrocher une qualification.
 
Pourtant historiquement cette équipe avait tout pour devenir un grand d’Afrique. En effet, les panthères du Gabon possèdent un stade pouvant accueillir jusqu’à 40 000 supporters, stade qui se situe à Libreville. Ce stade représente un symbole au Gabon, on le surnomme le “Stade de l’Amitié sino-gabonaise”.
 
De plus, il y a plusieurs entraîneurs reconnus à travers le monde notamment en Europe qui ont apporté leur savoir faire à cette équipe comme Alain Giresse. Le tacticien français à changer la façon de jouer des panthères du Gabon avec un jeu qui est porté vers l’avant, ce qui a rendu cette équipe à la fois plus décisive et plus spectaculaire pour le bonheur de tous les gabonais et les fans de football en général.

Une remise en question inévitable pour les panthères du Gabon

Ce que l’on souhaite aux panthères du Gabon c’est de préparer au mieux les qualification pour la coupe du monde 2022 qui se déroulera au Qatar. Les principales causes de leur échec aux qualifications de la CAN 2019 sont dûes à un manque de renouvellement dans leur effectif ainsi que d’une instabilité au niveau des entraîneurs. En effet, il y a eu beaucoup de changement d’entraîneurs et les choix de ses entraîneurs ont été mauvais pour la Fédération de Football Gabonaise.
 
En effet pour les matchs de qualification de la CAN 2019, ils ont fait appel à l’entraîneur Daniel Cousin, ancien joueur des panthères du Gabon, mais qui manque cruellement d’expérience et de philosophie du football. Il est impensable d’espérer participer à la CAN si même les matchs contre les petites équipes comme le Burundi ne sont pas gagnés.

Un avenir prometteur pour les panthères gabonaises ?

Les brésiliens d’Afrique doivent impérativement redresser la barre pour redevenir un concurrent important sur la scène de football africaine et pourquoi pas faire un joli parcours en coupe du monde au Qatar mais avant cela il faut tout d’abord régler tous les problèmes en interne et retrouver cette grinta perdu. Il est indispensable de faire de nouveau de cette équipe des panthères une équipe dangereuse ne laissant aucune chance à ses proies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial