La panthère à la Une

Les photos de la panthère noire pas si rares

Les photos de la panthère noire photographiée par Will Burrard Lucas, ont fait le tour du monde lundi 11 février en l’espace de quelques heures. Elles ont été décrites comme très rares, mais en réalité elles ne sont finalement pas totalement inédites.

La panthère noire prise en photo par Will Burrard-Lucas

Les photos de la panthère noire déclenchent une polémique

Lors de la sortie de ces clichés, ils ont été présentés comme étant les premiers depuis 1909, cela signifiant que depuis plus de 100 ans la panthère n’avait pas été prise en photo. L’information est rapidement devenue virale et a fait le tour le monde dans les heures qui ont suivi.

En revanche, au Kenya (où a été photographiée la panthère noire), cela a créé une polémique, l’information est, en effet, erronée.

Des photographies de l’animal datant de 2013 prises par leurs journalistes ont été remise en avant par le journal Daily Nation. Il semblerait que ce ne soit pas les seuls à posséder des clichés de ce léopard. Le parc Ol Ari Nyiro Conservancy en aurait aussi datant de 2013.

Les réactions face aux photos de la panthère noire

Le léopard noir pris en photo par Will Burrard-Lucas

Sur RFI, le scientifique Mordecai Ogada a dénoncé un “apartheid naturaliste”. Il a alors déclaré que “rien n’existe en Afrique jusqu’à ce qu’un blanc le voit”.

Les internautes keynians ont également été touchés par cette désinformation, ils ont ainsi vivement réagit sur les réseaux sociaux. Boniface Mwangi, un photographe kényan très célèbre n’a pas hésité à pointer du doigt les médias “blancs”.

Will Burrard-Lucas le photographe a alors répondu et nuancé ses propos. Selon lui, les photos datant de 2013 n’était pas réalisées à des fins scientifiques. De plus, il ajoute que le léopard noir n’était pas d’origine africaine.

CNN et Natural Geographic ont par la suite, modifiés l’information publiée, la revue New Scientist a également fait son mea culpa.

Mais le plus important à retenir est que cette espèce en voie de disparition existe encore en Afrique, notamment vers Laikipia. Il est important de veiller à sa survie, ses photos donneront la possibilité d’appuyer des actions pour la préservation de l’environnement.

Toutes les photos de cet article sont la propriété de Will Burrard-Lucas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial